Lewis Hamilton: le pilote Mercedes « se sent bien » alors que les espoirs de lutte à quatre contre le GP d’Espagne grandissent

Lewis Hamilton a déclaré qu’il « se sentait bien » après avoir dominé les deuxièmes essais du Grand Prix d’Espagne lors d’un vendredi incroyablement serré à Barcelone.

Cinq équipes différentes ont occupé les cinq premières places lors des essais 2, Hamilton devançant Carlos Sainz de Ferrari de 0,022 seconde et 0,055 seconde devant Lando Norris de McLaren.

Mercedes était en lice pour la victoire la dernière fois au Canada pour la première fois cette année et a continué sur sa lancée en Espagne, une piste avec un mélange de virages qui teste chaque partie de la voiture.

« La P1 était médiocre. Nous avons beaucoup appris lors de cette séance, puis la P2 s’est sentie un peu mieux. J’ai apporté de bons changements à la voiture et je me sentais bien aujourd’hui », a déclaré Hamilton.

« Piste très chaude, très exigeante pour les pneus, surtout sur le long terme. Nous n’avons pas l’impression d’être trop loin. Je ne ferai pas nécessairement trop attention aux temps au tour.

« Je pense que la voiture est définitivement dans une meilleure position. Je pense que nous avons du travail pour l’améliorer du jour au lendemain pour voir si nous pouvons conserver les Red Bull, les Ferrari et les McLaren. »

« Tout le monde à l’usine a travaillé très dur, comme chaque année. Mais [we have] Nous sommes davantage une étoile du Nord et nous comprenons bien mieux où nous voulons aller avec la voiture et les mesures progressives que nous avons prises. »

George Russell a terminé huitième le plus rapide et à une demi-seconde de son coéquipier Mercedes, mais il a réussi quand cela comptait le plus en qualifications cette année et ne s’inquiète pas de l’écart avec Hamilton.

Russell a déclaré que Mercedes avait le meilleur rythme sur long terme, ce qui est également de bon augure pour la course de dimanche, mais s’attend à ce que Red Bull s’améliore.

« Je me sens bien », a-t-il déclaré. « La voiture se comporte bien sur ce circuit. Il faut évidemment y regarder de plus près, mais Lewis est en tête de la feuille des temps, c’est vraiment génial à voir, je me sentais vraiment fort avec les pneus médiums. »

« Longtemps en P1, nous étions parmi les plus rapides. Nous ne sommes que vendredi mais cela fait un moment que nous n’avons pas été régulièrement dans le haut de l’échelle.

« Je pense que nous avons probablement été les plus rapides sur le long terme et pas aussi rapides dans les qualifications avec peu de carburant, alors que cet après-midi, le rythme des qualifications semblait vraiment fort.

« Je me sens bien, je suis excité, c’est ce que nous recherchons depuis longtemps. Nous ne voulons pas prendre de l’avance. Lewis a fait un excellent travail et un excellent tour. »

« Nous savons toujours qu’en qualifications, les Red Bull augmentent le niveau, Max va être là, les McLaren étaient rapides, Carlos était rapide donc nous allons nous battre. »

Verstappen ne dévoile rien

On s’attendait à ce que Red Bull ait un avantage sur le Circuit de Barcelone-Catalogne car la piste est plus conventionnelle et joue théoriquement sur les atouts aérodynamiques de leur voiture.

Cependant, le leader du championnat, Max Verstappen, n’était que cinquième lors des deuxièmes essais, derrière Pierre Gasly d’Alpine, quatrième.

« Nous avons juste essayé quelques réglages différents en P1 et P2. La journée en elle-même s’est déroulée un peu plus normalement, sans aucun problème. C’est ce que nous espérions et maintenant il s’agit d’essayer de ranger un peu la voiture », a-t-il déclaré. dit.

Sergio Perez a une pénalité de trois places sur la grille pour le Grand Prix d’Espagne après être retourné aux stands au Canada avec un aileron arrière endommagé.

Pérez a connu un vendredi difficile puisqu’il était cinquième et 13e lors des deux séances, ce qui suggère que Red Bull n’a peut-être qu’une seule voiture devant, compte tenu de sa pénalité.

« J’ai bien commencé la journée mais en P2, nous avons fait beaucoup de changements et nous avons perdu la piste quelque part », a déclaré Perez.

« Il y a beaucoup de choses à analyser. Nous avons fait beaucoup de changements et avons pas mal exploré la voiture pour choisir les bons éléments pour demain. »

Ferrari et McLaren en lice pour la pole

Sainz et Norris étaient dans le top trois des deux séances de vendredi alors que Ferrari et McLaren ont également montré du rythme.

Ferrari a apporté un nouveau plancher et un nouveau train arrière à la course de ce week-end, qui, selon Sainz, fonctionnent bien.

« Cela a été un vendredi difficile pour tout le monde car la piste était vraiment glissante. Il était très difficile d’enchaîner les tours avec le vent et les températures élevées sur la piste, donc honnêtement, c’était un défi tout au long du parcours », a-t-il ajouté.

« Il semble que sur un tour, nous sommes raisonnablement bien, sur une longue période, nous semblons avoir un peu plus de mal comme nous l’avons fait l’année dernière ici, alors voyons si nous pouvons mettre en place un meilleur package, surtout pour dimanche. Sur un tour nous allons bien. »

Charles Leclerc a eu un roulage limité dans la seconde moitié de la P2 alors que Ferrari a apporté un gros changement de configuration à sa suspension avant.

Leclerc occupe la sixième place à l’issue de la journée et ne s’inquiète pas du temps de piste perdu.

« En P2, j’ai retrouvé des sensations. Je n’ai pas tout mis en place et encore pas mal de rythme à trouver. Globalement, c’est un vendredi un peu difficile pour moi mais je sais où trouver le temps au tour donc je’ je ne suis pas trop inquiet pour [Saturday].

« Je n’ai pas fait le long relais que j’aurais dû faire en EL2, mais les quelques tours que nous avons effectués là-bas ont encore beaucoup à améliorer. Mais j’ai une vision très claire de ce que nous devons faire sur la voiture pour l’améliorer. et je suis convaincu que [Saturday] sera un pas en avant. »

McLaren a toujours été dans la lutte aux avant-postes depuis que Norris a remporté son premier Grand Prix à Miami et ce week-end ne semble pas différent.

Norris dit que les pneus surchauffaient rapidement en raison des conditions chaudes et s’attend à ce que les essais serrés se poursuivent jusqu’aux qualifications et à la course.

« Une assez bonne journée. Jamais facile dans ces conditions chaudes. Ce n’est jamais incroyable. Les pneus surchauffent très rapidement, donc c’est difficile de tout mettre dans la fenêtre parfaite. Je me sentais à l’aise avec la voiture depuis le début », a-t-il déclaré.

« C’est serré et il s’agira d’essayer d’améliorer les petites choses demain parce que je suis sûr que ce sera encore une fois serré comme au Canada. Nous essayons de nous améliorer un peu dans tous les domaines. »

Ciel Calendrier du GP d’Espagne en direct de Sports F1

samedi 22 juin
9h35 : F3 Sprint
11h15 : Essais 3 du GP d’Espagne (début de la séance à 11h30)
13h10 : F2 Sprint
14h10 : préparation des qualifications du GP d’Espagne
15h00 : Qualifications du GP d’Espagne
17h : Course 1 de la F1 Academy

dimanche 23 juin
7h45 : Course 2 de la F1 Academy
9h : Course vedette F3
10h30 : Course vedette F2
12h30 : Dimanche Grand Prix : préparation du GP d’Espagne
14h : Le GRAND PRIX D’ESPAGNE
16h00 : Drapeau à damier : réaction du GP d’Espagne

La Formule 1 retourne en Europe alors que le championnat se déplace à Barcelone pour le Grand Prix d’Espagne et le début d’un triple rendez-vous. Regardez chaque séance sur le Circuit de Barcelone-Catalogne ce week-end, en direct sur Sporever F1. Diffusez chaque course de F1 et bien plus encore avec un abonnement NOW Sports Month – Pas de contrat, annulez à tout moment